mercredi 20 octobre 2021


Le point Féminin

Maman

C'est mon histoire : J'ai vcu mon pire cauchemar : tre enceinte .
Quand j'ai vu le test de grossesse positif, jai tout de suite dit mon mari : Dsole, en fait, je ne peux pas. Ctait au-dessus de mes forces. Je mtais lance dans ce projet denfant de faon trs rationnelle, quasi-militaire, mais, dsormais au pied du mur, la panique ma gagne. Trois jours aprs, le courage et la raison prenaient nouveau le dessus : javais dcid davoir cet enfant, jallais my tenir. Mais ma faon. Je nai jamais t certaine de vouloir un enfant. Il faut dire que jusque-l jaimais mon confort de vie et mon indpendance Elle


Bbs lectroniques : la majorit des parents se seront rencontrs en ligne dans vingt ans.
La technologie simmisce dans nos vies personnelles autant que dans nos vies professionnelles. lheure du numrique, les sites et applications de rencontre abondent sur nos crans, quils soient gnralistes ou spcialiss (pour diverses tranches dge, orientations sexuelles, communauts religieuses ou encore prfrences culturelles). Ces moyens simples et rapides dentamer des conversations avec des inconnu(e)s cartonnent dans le monde entier, et sont parfois mme privilgis par rapport aux rencontres dans la vie relle, qui peuvent tre intimidantes. Naturellement, les volutions de la socit entranent des rpercussions sur les statistiques mondiales.

AuFeminin


A Cambridge, des cours de fertilit pour "rappeler" aux tudiantes de procrer.
L'universit de Cambridge est divise en plusieurs "colleges" ou facults, o sont rparties les tudiantes. L'une d'elles, Murray Edwards, est l'un des derniers de ces tablissements tre rserv aux femmes. Et sa nouvelle prsidente, Dorothy Byrne, entend bien rappeler aux tudiantes qu'il n'y a pas que le succs acadmique et professionnel dans la vie. Non non non. TerraFemina